LIENS
(page d'accueil)    (vers les titres) (bas de page)
DOSbox
Les anciens vous le diront, il y a de quoi attraper des sueurs froides lorsque nous évoquons, entre-nous (et à voix basse), des noms tels que config.sys, autoexec.bat et autres EMM386. En ces temps lointains, installer un jeu ne se résumait pas à cliquer quatre fois sur le bouton "suivant". Je vous parle d'une époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître où l'on s'arrachait les cheveux pour gagner quelques Ko de mémoire afin d'avoir à regarder autre chose qu'un écran noir. Et si l'on se tuait ainsi à la tâche, c'était pour jouer à des titres qui resteraient à jamais mythiques.
Il est clair qu'aujourd'hui, avec la venue des jeux sous Windows et de DirectX, les joueurs, en âge d'installer, sont devenus des assistés.
Il faut bien le reconnaître, jouer à un bon vieux jeu MS-DOS sous Windows XP, tout puissant qu'il soit, est un véritable calvaire. Les plus téméraires qui sont prêts à ressortir les bonnes vieilles disquettes de boot MS-DOS ne sont pas au bout de leur surprises. Certains jeux supportent assez mal de tourner sur des machines juste cent fois plus puissantes que celles pour lesquelles ils ont été conçus. Ne parlons même pas des problèmes de cartes sons actuellement remplacées par des puces intégrées à même la carte mère qui ont le bon goût d'être inexistantes pour ce vieil OS.
Heureusement, des passionnés ont concocté un émulateur de vieux PC sur nos machines modernes. Avec ce programme, on aura le choix du processeur à émuler et du mode de fonctionnement (temps réel ou protégé). En outre, de multiples options de paramétrisation pour la mémoire, une palanquée de modes graphiques (VGA, SVGA etc...) et une émulation de carte son seront du meilleur effet.
Conjointement à ce programme, on trouvera un petit fichier permettant d'avoir les instructions de base en français (ne pas hésiter à prendre la dernière version en date). Quelques connaissances de base du mode MS-DOS sont toutefois requises.
Mais que demande le bon peuple ?
Ca monsieur, c'est de l'application qui se mérite et elle se trouve à l'adresse suivante: http://DOSbox.sourceforge.net




Shinod7
On pourrait entendre certains s'écrier: "Mais vous ne vous rendez pas compte des problèmes actuels ! Devoir installer la dernière version de ma carte graphique préférée, télécharger le dernier patch en date pour mettre à jour la version online de mon RPG favori ! Vous trouvez que c'est facile ?"
D'accord, il y en a que le double clic rebute. Je ne dis pas...
Mais il faut croire qu'il fut un temps où la question de faire fonctionner un jeu était encore bien plus pointue qu'actuellement. Encore plus si le souci consiste à faire fonctionner ces mêmes jeux sur des configurations modernes.
Certains de nos bons vieux jeux ne supportent même pas d'être activé dans un autre mode que leur mode natif. A cette fin, d'autres passionnés ont eu la bonne idée de mettre sur pied une disquette de boot permettant de démarrer nos rutilants ordinateurs estampillés XP en mode pur DOS de chez MS-DOS (dont le concepteur et responsable n'est autre qu'un certain Bill Gates, employé subalterne d'une firme trop méconnue nommée Microsoft). Le site a l'avantage d'être totalement en français. Une aide complète est à disposition pour ceux qui rencontreraient des problèmes. Pour ma part, le seul conflit que j'ai pu constater concerne le lecteur DVD qui ne pouvait pas être reconnu en lieu et place d'un lecteur CD-ROM. Mieux vaut parfois avoir encore un bon vieux lecteur CD ou un graveur CD dans ce cas...
Cette disquette sera facilement réalisable si l'on se rend à l'adresse suivante:
http://shinod7.org/



ScummVM
ScummVM (acronyme singulier pour Script Creation Utility for Maniac Mansion Virtual Machine) est un émulateur pour jeux anciens, remontant à l'ère du MS-DOS, à l'égal de ce que propose DOSbox à ceci près qu'il était primitivement dédié aux jeux d'aventures de la maison Lucas Arts. Grâce à cet émulateur, des jeux tels que les premiers Monkey Island, Indiana Jones et autres Sam & Max peuvent être ranimés sous les derniers opus de notre système d'exploitation préféré mais aussi sous d'autres systèmes tels que Linux, Mac OS, BeOs, Solaris, PSP, PS2, Wii etc...
Outre cet attachement particulier à l'éditeur Lucas Arts et aux jeux qu'il proposait à ses débuts, ScummVM permet aussi de faire fonctionner d'autres jeux de la même époque. Une liste de ces jeux est disponible sur le site des concepteurs de l'émulateur et s'accroît au fil du temps et des mises à niveaux de l'outil. Toutefois, la portée de ce dernier n'atteint pas les possibilités et l'éventail qu'offrent DOSbox.
Un temps, l'équipe de développement de ScummVM fut inquiétée par la rumeur d'un procès intenté par la compagnie Lucas Arts mais l'orage semble être passé depuis et le travail se poursuit normalement. Il est de notoriété publique que Lucas Arts s'accroche à ses rejetons comme le molosse aux mollets du facteur et que ScummVM se doit de s'adresser essentiellement aux détenteurs de licences pour les jeux concernés, bien moins qu'à l'univers de l'abandonware. Il n'en reste pas moins un excellent outil, nanti d'une interface moins austère que le précédent sité et est tout autant téléchargeable gratuitement à l'adresse suivante:
http://scummvm.org/
Il s'agit là, encore une fois, d'une production en langue anglaise. Heureusement pour les francophiles, quelques érudits se sont donné la peine de traduire le mode d'emploi attenant à l'émulateur, afin de nous faciliter la vie. On peut déjà en trouver un à cette adresse :
http://www.abandonware-forums.org/showthread.php?s=&threadid=14257
Ici aussi à l'adresse ci-dessous :
http://www.abandonware-utopia.com/forum/viewtopic.php?id=3626




AEon
l'exécution d'applications MS-DOS sur des matériels de génération récente équipés des tous derniers systèmes d'exploitation de la maison Microsoft. AEon émule des applicatifs supportés par un matériel équivalant aux processeurs de génération Intel 386, équipé d'une carte graphique VGA et d'une carte audio SoundBlaster (supportant le mode MIDI), ainsi que d'un clavier et d'une souris. AEon fournit, entre autres choses, une implémentation de la plupart des fonctionnalités du Disk Operating System (MS-DOS). La conception d'AEon avait pour objectif principal le développement d'applicatifs en interne. De ce fait, ses performances en matière d'émulation sont encore loin d'être optimisées et de prétendre se présenter en tant que challenger à DOSbox. AEon se réserve exclusivement aux machines ultra-puissantes. A essayer par curiosité et à voir à l'adresse suivante:
http://www.aeonemulator.net/
VDMSound
Un dernier outil pourrait bien être tout autant indispensable que les précédents, en matière d'émulation moderne, puisqu'il permet aux jeux vidéo et aux applications conçues sous MS-DOS de fonctionner sur les derniers systèmes d'exploitation, en remplaçant avantageusement la carte son devenue actuellement obsolète (non sans contrariétés, d'ailleurs). VDMSound émule les cartes Adlib et Sound Blaster, les ports parallèles DAC et l'interface MPU 401 midi.
Toutefois, une énorme limitation d'utilisation demeure: VDMSound n'est compatible qu'avec les seuls Windows 2000 et XP (clairement pas avec Windows 98 - qui lui, gère parfaitement les cartes audio - et sauf avis contraires, pas avec Vista ni Seven).
Il se télécharge à l'adresse suivante:
http://www.commentcamarche.net/download/telecharger-34056138-vdmsound
   
Le site de jeuxvideo.com se définit comme étant la référence francophone en matière de jeux vidéos. C'est en tout cas un site très bien conçu avec une base de données en ce qui concerne les tests de jeux comme je n'en connais pas d'autres. Celui-ci renseigne, notamment, les principaux patchs pour les jeux répertoriés. De plus, une place identique est réservée aux consoles de tous genres. Je ne peux que recommander les forums consacrés aux jeux PC (un forum par jeu et des centaines de jeux répertoriés). Il serait difficile de ne pas trouver solution à un problème lorsqu'une question y est posée. Il faut aussi visiter les liens qu'il propose. Oui, c'est bien une référence. Si vous ne la possédez pas déjà dans vos favoris, la bonne adresse est la suivante:
http://www.jeuxvideo.com

Autre grand site en langue française, traitant des jeux vidéos mais dédié au monde du PC cette fois-ci, avec la présence sur la toile de jeuxvideopc.com. Les jeux y sont traités individuellement et une place importante est laissée aux forumeurs dans la réalisation d'articles de fond, commentaires et solutions (solutions annotées ou amendées par tout un chacun, le cas échéant) qui vous sont proposées dans ses pages. On y trouve aussi des forums à thèmes et des liens d'échange ( jeux vidéos exclusivement...). A ma connaissance, il s'agit aussi d'une autre grande référence à visiter absolument.Vous le trouverez à l'adresse suivante:
http://www.jeuxvideopc.com
Voici un autre site francophone proposant une multitude d'utilitaires, conseils en tous genres, astuces et modifications techniques à apporter à nos machines chéries (comme par exemple: un tips technique pour réduire le bruit des ventilateurs) et cela quel qu'en soit l'operating system. Encore une fois, tous les amateurs d'optimisation y trouveront indubitablement de quoi pousser une machine dans ses derniers retranchements et si des questions persistent, son forum est à disposition de tous. De plus, ce site est bien présenté et tout y est clairement détaillé, ce qui met les informations qu'il renferme à la portée de tous. N'hésitez plus et allez faire un petit tour sur:
http://telechargement.zebulon.fr
Pour tout un chacun, il est arrivé ou il arrivera que le besoin d'un changement de matériel se fasse sentir. Avant de céder à la première tentation venue, il est primordial de prendre quelque information sur les choix offerts par le marché et ainsi pouvoir apporter réponse à de réels besoins. Ses forums techniques offre aussi la ressource d'une aide salvatrice. Toutefois, ne soyez pas surpris si, à la suite d'une question à propos d'une contrariété hardware vintage, il vous soit conseillé de vous en débarrasser sans autre forme de procès car c'est la vision consumériste générationnelle du moment qui veut cela. Tom's Hardware propose de nombreux articles et tests parfaitement documentés assurant à quiconque la possibilité de se faire une idée des prix, des performances et des constructeurs à privilégier. Restera encore à trouver la bonne source d'approvisionnement. En attendant, allez jeter un œil sur:
http://www.tomshardware.fr
Confiné dans le domaine des technologies de l'informatique et de tout ce qui tourne autour de la programmation, ce site francophone à l'expertise avancée, à l'optique perfectionniste et au conseil professionnel, s'adresse à tous ceux qui désirent mettre la main à la pâte autrement qu'en casual du tournevis. Tous les bidouilleurs ou passionnés d'optimisation y trouveront indubitablement de quoi pousser leur machine dans les derniers retranchements et si des questions persistaient, ses forums techniques sont à disposition et se proposent de répondre, de façon approfondie à toutes les sollicitations. Divers sujets communautaires peuvent toutefois choquer certaines éthiques de par la violence et la crudité des propos tenus par l'un ou l'autre participant intolérant, radical ou prosélyte. Hardware reste malgré tout le recours suprême en cas de contrariété technique restée sans réponse ailleurs:
http://hardware.fr
Nous avons tous le souci de protéger nos données et applications. Saviez-vous, par exemple, qu'un utilitaire de backup est fourni avec Windows XP (home edition), alors que son installation ignore totalement cette éventualité ? L'outil en question réside simplement sur le CD-ROM du dit système d'exploitation et il suffit de l'y récupérer.
Le site francophone de PC-Astuces - L'entraide informatique, fourmille d'informations toutes plus intéressantes les unes que les autres. Non content de cela, il propose aussi une librairie exhaustive d'utilitaires en tous genres et les conseils d'utilisations qui vont avec. Pour couronner le tout, ses forums techniques ultra complets offrent de nombreux conseils avisés et avertis. A éviter toutefois; les sujets communautaires soumis au dictat du nombre et au règne de la pensée unique. Pour le reste, la consultation se poursuit à l'adresse suivante:
http://www.pcastuces.net
Dans le domaine de l'abandonware appliqué à nos contrées, voici le site de Abandonware-Utopia qui comme le titre l'indique déjà, s'attache à faire connaître les plaisirs anciens au travers de jeux datant d'une autre époque (la grande: celle des boîtes cartonnées et d'avant). Abandonware-Utopia propose, entre autres choses, un frontend maison (interface graphique conviviale intégralement en french, reposant sur l'émulateur DOSbox) intitulé Utopia Box. Celui-ci est destiné au bon fonctionnement de jeux incroyables mais mal ou non supportés par le zouli système d'exploitation qe vous utilisez, là, présentement. Comble de la félicité, Abandonware-Utopia propose, en plus, le téléchargement (désintéressé) des jeux qui vont avec (plus de 800, au bas mot). Alors quoi ! Vous n'auriez pas pu espérer autant pour Noël ! Petits gâtés que vous êtes... Sans hésitation, rendons-nous tous à l'adresse suivante:
http://www.abandonware-utopia.com/
Voici un autre site francophone pour les amateurs de téléchargement se rapportant aux jeux anciens, constituant, à lui seul, une véritable boîte de pandore. Outre les nombreux jeux (abandonware et autres...) qu'il propose, quelques utilitaires et conseils divers sont à disposition dont la fameuse disquette shinoa4, l'émulateur DOSBox etc...
Si vous ne le connaissez pas, allez-y faire un tour.
Ses forums sont notamment, de véritables sources de renseignements, bonnes idées et conseils en tous genres, à ne pas négliger lorsqu'il s'agit de faire fonctionner tel ou tel jeu vétéran sur nos configurations actuelles. L'adresse est la suivante:
http://www.abandonware-france.org
Nous avons tous l'un ou l'autre ancien jeu dont la provenance, sans être douteuse, relève du fond de tiroir dont quelqu'un désirait se séparer, d'une brocante quelconque, d'une armoire ou encore d'un grenier à vider. Bien souvent, le jeu en question n'est plus que l'ombre de lui-même et lorsqu'il a encore la chance de posséder son emballage, sa documentation ou son livret d'utilisation fait défaut. Après l'exaltation de la découverte viennent alors les affres du désespoir face au progiciel impénétrable. Rassurez-vous, une âme miséricordieuse veille et met en ligne bon nombre d'anciens manuels indispensables pour profiter de ce mémorable jeu ressorti d'on ne sait où. Le site propose une luxuriance de fichiers téléchargeables reprenant dans leur intégralité les manuels exhaustifs accompagnants des jeux vidéos relevant autant du monde de la console que de celui du PC. Voilà une mine d'or qui n'est pas prête de se tarir et dans laquelle on peut piocher à l'adresse suivante:
http://www.abandonware-manuels.org
Que serait le jeu vidéo sans la littérature qui l'a consacré ?
L'évolution de cette dernière a d'ailleurs été parallèle à la métamorphose vidéo-ludique. Comme le jeu vidéo, la presse qui lui est dédiée a connu un épanouissement important puis les affres de la récession cumulée à la crise de la bulle Internet aux débuts de ce millénaire). Nombre d'éditoriaux qui encombraient, à une époque, les devantures des librairies ont maintenant disparu. Ceux-ci étaient pourtant les véritables autobiographies de toute une époque. Voilà un site qui propose de les commémorer en présentant les couvertures, agencées historiquement, de divers grands magazines francophones (plusieurs contenus téléchargeables en totalité) que vous n'avez pas pu ne pas connaître. Certains (très peu, malheureusement) paraissent encore aujourd'hui. Pour en savoir plus, voici une adresse incontournable:
http://www.abandonware-magazines.org/
Les sites consacrés au rétrogaming consoles ne manquent pas. N'étant pas concerné par cet univers puisque je me cantonne délibérément au seul gaming PC, je ne référencie pas les sites dévoués aux matériels dédiés, fussent-ils retro. La raison en est simple: un complet désintéressement de ma part pour l'univers propriétaire du vidéo-ludisme. Ceci étant, certains sites prêchant ce type de rétrogaming englobent parfois l'univers du jeu PC dans leurs attributs. C'est le cas de Oldies Rising qui propose une rubrique test de jeux pour home computer, uniquement. Celle-ci se présente sous forme d'articles avec cotation, à la manière des ténors de la toile (les fameux tests aux conclusions remises en question par tout un chacun) et traite, de manière intéressante, de nombreux jeux remontant à l'âge d'or du vidéo-ludisme PC. Je ne peux que vous conseiller d'aller y jeter un coup d'œil car elle vaut largement le détour.
http://www.oldiesrising.com/AmanoSkin/index.php
Parmi les périodiques francophones consacrés au jeu vidéo, celui qui aura traversé la plus longue période est bien connu des observateurs. Il se nomme, ou plutôt se nommait, car la vie est ainsi faite, Joystick (unanimement reconnu comme le numéro un d'une presse spécialisée consacrée au vidéo-ludique). Pendant plus de vingt ans (de 1990 à 2012), ce fanzine a honoré à sa façon l'univers du jeu PC. Si vous avez mis ses 260 numéros de côté (parce que le jeu vidéo c'est aussi votre passion), vous pouvez maintenant compter sur Joysbible pour vous épargner les interminables fouilles archéologiques destinées à remettre la main sur l'un ou l'autre fichier, driver, mod, article précis (démo, map, soluce et j'en passe...) référencés. Notez que cela marche aussi avec quelques numéros, seulement. Construit et entretenu par un passionné, Joysbible - la bible du magazine Joystick, se présente comme un site archiviste voué à la revue en question. Sa base de données renseigne et pointe tout ce qu'a pu contenir le magazine, pendant sa longue existence. Il se pourrait même que dans un futur assez proche, le site nous propose le téléchargement complet d'un numéro ou l'autre, considéré maintenant comme pièce de collection.
Pour le savoir, n'hésitez pas à aller faire un tour sur:
http://www.joysbible.com
Le site myabandonware propose, au rétrogamer intéressé, une librairie ouverte de plus de trois mille jeux en déshérence supposée (car rien n'est définitivement établi). Tous ces jeux sont téléchargeables sans préalable. Si l'idée est excellente, il me faut toutefois modérer cette félicité en constatant que cette librairie, quoique francophile, ne tient aucunement compte de l'existence de versions localisées parmi les titres proposés, si d'aventure celles-ci existaient. Pas plus qu'elle n'offre de versions intégrales des softs présentés lorsque ceux-ci savent se limiter au seul volet ludique (amputation des cinématiques ou version démo). On comprend parfaitement les astreintes du volume de stockage limité mais l'information aurait pu être répercutée vers l'utilisateur. Or elle ne l'est pas et c'est regrettable. Toutefois, ne boudons pas notre plaisir, je suis persuadé qu'il y a là de quoi faire son bonheur et qu'une telle bibliothèque a parfaitement sa place dans l'univers de l'abandonware bien que l'esprit n'en soit pas tout à fait adopté. Alors, allez faire un petit tour sur:
http://www.myabandonware.fr/
Voici certainement un site qui intéressera l'authentique (avec un grand h) retrogamer. En effet, ce site propose un éventail de vieux titres remontant à la fin des années 1980 et qui s'étendant jusqu'à la moitié des années 1990. Ceux-ci sont proposés en version originelle (sans localisation) et sont stockés sous forme d'archives classiques réalisées après installation. Pas question ici de jeux configurés (le clé en main du casual) pour s'exécuter sur les derniers systèmes d'exploitation en date. Bon nombre de ces jeux remontent à l'époque du Disk Operating System (support disquette) et ne s'exécutent que sous celui-ci, par DOSBox interposé. Il revient à l'utilisateur seul de garantir leur exécution. Fait mémorable, le site propose aussi quelques data-disk pratiquement introuvables (y compris auprès de l'abandonware), dédiés à des jeux de renoms, remontant à l'époque en question. Par contre, je n'ose pas trop me poser de questions sur l'origine de toutes ces archives.
Quoi qu'il en soit, je revendique l'intérêt pérennisateur d'une telle adresse:
http://www.vieux-jeux.fr/
Au regard de l'évolution du système d'exploitation phare du moment, on observe qu'il est de plus en plus difficile de faire fonctionner les jeux vidéo remontant aux belles années du MS-DOS. A ce constat, un ex-membre d'un staff de site abandonware actuellement déserté prit l'initiative de créer un site afin de mettre à disposition de tout un chacun les tutoriels qu'il avait confectionné pour documenter celui-ci. Si le site apparaît simpliste à l'extrême, les conseils qu'il contient n'en sont pas moins pertinents. Répondant aux problématiques les plus courantes en matière de rétrogaming, les tutoriels y figurant sont parfaitement documentés et agrémentés de nombreuses captures d'écran destinées à accompagner le néophyte tout au long de son parcours initiatique. Je suis d'ailleurs convaincu de pouvoir y trouver nombre d'informations utiles ignorées à ce jour. C'est dire qu'on peut encore en apprendre à tout âge.
Il va de soi que cette adresse est à épingler au plus tôt:
http://tutos-ware.com
S'il en fallait un, ce ne pouvait être que celui-là. Voilà un site francophone qui se propose d'apporter une aide aux joueurs en mal de faire fonctionner leurs vieux jeux. Et ce qu'il renferme est digne du plus grand intérêt pour les bidouilleurs en tous genres. Plus haut je vous ai parlé de DOSbox, et bien, ce site propose ni plus ni moins son manuel d'utilisation entièrement localisé en français. De plus, s'il arrivait à quiconque, d'éprouver le moindre problème à l'installation d'un port (tels que ceux dédiés à Doom2, Duke Nukem 3D etc...), ce site (véritable référence francophone en matière de support technique concernant les jeux d'anciennes générations), propose une traduction de leurs notices d'installations, complétées par de multiples reproductions d'écrans de paramétrisation, eux-mêmes parachevés par des commentaires assurant une installation sans faille, même pour les plus néophytes d'entre nous. Un tel site, à vocation pédagogique, ne devrait jamais plus quitter votre carnet d'adresses. En voici d'ailleurs les coordonnées:
http://clinique.jeuxvideos.free.fr
Vous êtes à la recherche de jeux d'aventures comme on le faisait auparavant, tout en vidéo avec incrustation de personnages ? Vous vous souvenez certainement des titres qui demandaient quatre, cinq, voir six CD-ROM pour contenir l'entièreté de toutes leurs scènes cinématique ? Et bien quelqu'un a pensé à vous, en mettant à disposition et en téléchargement (provenance directe de sa ludothèque personnelle), quelques titres des plus prestigieux, passés dans le domaine de l'abandonware (et donc introuvable auprès de votre distributeur habituel). Pour ceux qui s'intéressent plus particulièrement au monde des consoles, bien d'autres choses encore sont à consulter sur ce site. Tenez compte de l'existence du haut débit lorsque vous vous rendrez à l'adresse suivante:
http://www.gameslover.org
Un site thématique consacré à un seul jeu est déjà une particularité en soi. Lorsque celui-ci se dédie entièrement à un titre de légende, cela relève de l'exceptionnel. Lorsqu'en plus, le site est francophone, nous avons à faire à un événement ! De plus, le jeu encensé ici n'est pas n'importe quel jeu. Oh que non ! Il s'agit ni plus ni moins du fabuleux "Frontier Elite 2". Grâce au travail acharné du ou des concepteurs du "site en français sur le jeu vidéo "Frontier Elite 2" (comme il se nomme), le jeu précité ne pourra plus jamais avoir de secret pour le lecteur qui en visite les pages. Il aura là, toutes les occasions et les possibilités de découvrir cet immense oeuvre que fut la série des Elite, particulièrement au travers de son deuxième volet. Captures d'écran, vidéos, musiques, le jeu, sa documentation etc... Tout est disponible et téléchargeable au travers d'une interface fonctionnelle au design affichant une tonalité parfaitement appropriée. Cadeau pour les méritants: Frontier First Enconters. En un mot comme en cent: une référence dans le domaine de la monographie vidéo-ludique.
La bonne adresse est celle-ci:
http://jfturner.free.fr
S'attacher à un concept est toujours une gageure pour celui qui s'y consacre. Mais ici, lorsqu'il s'agit de glorifier un jeu tel que le fabuleux Dungeon Keeper, les risques de se tromper de cible sont minimisés à l'extrême. Toujours est-il qu'un site francophone dédié à ce poids lourd du jeu de stratégie est une excellente idée. Le site qui se qualifie en tant que "Ultimate Keeper's Portal" propose tout ce qui concerne les deux épisodes de Dungeon-Keeper et notamment, une version complète et téléchargeable du premier épisode avec en sus, certains niveaux qui n'avaient pas été inclus dans la version commerciale ni dans son add-on. En outre, un forum permet de dénicher une multitude d'astuces pour tirer profit de tous les enseignements à pratiquer à l'exploitation de la série. Si la série des Dungeon Keeper vous captive (ce dont je ne doute aucunement), voilà l'adresse de référence qui se situe ici:
http://dungeon-keeper.net
En matière de production vidéo-ludique, il existe des titres de légende tout autant que des légendes ayant engendré la réputation d'un titre. Ultima est une de ces sagas qui aura à jamais marqué, de son empreinte, les annales du jeu vidéo. Pour ceux qui l'ignorent encore, Ultima s'apparente au jeu de rôle dans la plus grande tradition du genre. Son génial concepteur se nomme Richard Garriott, citoyen britannique de son état. Cette suite que constitue l'univers d'Ultima se déclina, sous les auspices de son fondateur, en neuf grands épisodes s'étalant sur une période allant de 1981 à 1999. Pendant toute cette durée, elle fut produite par un éditeur d'importance connu sous le label Origin. La saga des Ultima peut se glorifier d'une exceptionnelle réussite auprès d'un public averti, non pas pour les éventuelles innovations technologiques apportées à l'avancée vidéo-ludique, mais principalement pour les valeurs morales qu'elle véhiculait. Une disparition concomitante était donc inéluctable.Ainsi naquit la légende. Voici un site thématique francophone qui rend un hommage accompli à toute la série des Ultima, à travers une interface qui s'inscrit précisément dans l'esprit de l'univers qu'il dépeint. A visiter absolument à l'adresse suivante:
http://www.ultimalegend.com/
Phénomène vidéo-ludique exceptionnel, apparu fin 1996 et ayant connu par la suite un parcours comme sans doute nul autre jeu vidéo n'en franchira, Tomb Raider restera, certainement et pour beaucoup, une aventure inoubliable qui pourrait ne plus être entièrement accessible sur nos rutilantes machines de dernière génération si un inconditionnel du premier épisode ne s'était penché sur la question. Alors que  DOSbox sait avantageusement nous faire retrouver Tomb Raider comme à ses première heures, d'autres solutions plus adéquates et mieux adaptées aux capacités de nos cartes graphiques actuelles, existent aussi. Le présent site, aménagé par un fidèle parmi les fidèles, particulièrement attaché au premier volet de la série des Tomb Raider, se charge de guider l'amateur vers des solutions plus esthétiques que celle proposée ci-avant. Autant dire que pour celui qui désir renouer avec des sensations authentiques issues du jeu en question, voilà une adresse définitivement incontournable. On s'y rend en empruntant le chemin suivant:
http://tr-xp.perso.sfr.fr/
Le jeu vidéo de la grande époque n'est pas obligatoirement l'apanage du rétrogaming proclamé. Il en est, fort heureusement, parmi nous qui le promulguent sans pour autant s'afficher comme fervent du genre. Voici un site qui, entre autres choses, offre au téléchargement quelques centaines de jeux PC dont nombre pourraient être catalogués dans les domaines freeware/indépendant mais aussi quelques méga-titres commerciaux (bloc Buster) remontant à la grande époque. De plus l'auteur expose ses expériences personnelles en matière d'émulation pour les titres remontant à la période du Disk Operating System, ce qui offre sans doute une approche plus néophyte que celle proposée sur les sites spécialisés. Voilà une initiative à soutenir et une adresse à épingler:
http://www.neuneu.fr/
Il n'est pas fréquent de découvrir un site qui se consacre à la commémoration d'un véritable phénomène culturel vidéo-ludique que futrent les productions françaises. Pourtant, un site l'a fait et se restreint, en plus, à un seul éditeur qui connu ses heures de gloires durant la seconde moitié des années 80 et la première moitié des années 90. Initialement éditeur puis devenu développeur à part entière, Lankhor était de cette génération de petits développeurs appartenant à l'exception culturelle française parvenant à produire quelques petites perles vidéo-ludiques qui marquèrent leur époque. De Lankhor, certains se rappellent encore du Manoir de Mortevielle datant de 1987 qui, jusqu'il y a peu encore, était téléchargeable sur tous les bons sites abandonwares. Pour en savoir plus, ne manquez surtout pas l'adresse suivante:
http://www.lankhor.net/
Vous rappelez-vous encore de la disquette ? Oui, celle-là même qui permettait de véhiculer de petits fichiers à l'époque ou le poids de ceux-ci étaient ridiculement faible. Elle fut d'ailleurs le support favori des éditeurs de jeux avant l'avènement du disque optique (CD-ROM). Au moment ou celle-ci disparraît définitivement, après une longévité exceptionelle , voilà qu'un site propose de se consacrer principalement aux jeux et softs datant de l'époque où la disquette lui servait de support existentiel dans la période 1980 à 1995. Une excellente initiative, empreinte de nostalgie et phrancophone qui plus est. Allez-y faire un tour, vous ne le regretterez pas:
http://floppy-legend.fr/
Voici un site parmi les plus anciens et donc totalement indispensable, à se consacrer aux jeux vidéo toutes platesformes confondues et sans critère commercial, datant de la grande époque. Alone in the Past ?, comme il se nomme, s'est donné comme objectif de préserver de l'oubli certains jeux étant apparu comme fondateur,afind'en perpétuer tout l'intérêt. Un temps, j'ai cru comprendre que cette mission était devenue trop lourde pour son webmaster mais il semble qu'il soit revenu à d'autres sentiments puisque le site poursuit son existence et son travail de mémoire. Avec son interface parfaitement dans l'esprit du sujet, il se révèle comme totalement indispensable pour les nostalgiques et les amoureux du retrogaming. Alone in the Past ? est à visiter absolument par toutes et tous à l'adresse suivante:
http://www.aitpast.com/
Les hasards de la rencontre. Voilà qu'au moment où l'on ne s'y attend pas, on découvre (ou l'on se fait connaître par) d'autres passionnés, collectionneurs enthousiastes et émérites. Chose peu coutumière du fait, un de ceux-ci présente sur le net, un ensemble de collections patiemment (et c'est souvent peu de le dire, puisque certaines ont débuté dès l'apparition des jeux vidéo) constituées par leurs détenteurs. Quelle qu'en soit l'importance, chacune d'elles constitue une véritable fenêtre ouverte sur notre passé devant laquelle je m'aperçois n'être qu'un dilettante, dont l'aventure ne commence qu'à l'apparition du lecteur multimédia et se limite au seul monde du personal computer. Allez-y faire un tour afin d'admirer ce que l'obstination et la patience ont réussi à accumuler, puis (et par l'image) à mettre en valeur ici et pour le plaisir de tous. Merci à son concepteur pour ses encouragements. Voici l'adresse à ne surtout pas manquer:
http://www.vg-museum.com
Tout qui s'intéresse à l'univers vidéo-ludique autrement qu'en se limitant à accompagner l'événementiel, mérite qu'on lui prête attention lorsqu'il affiche une implication hors norme à ce propos. C'est le cas de cet internaute qui, pour immortaliser (faire vivre ou faire connaître) les périodes marquantes du jeu vidéo (tous supports confondus) n'hésite pas à s'investir dans la composition d'un éditorial à la mémoire de softs, technologies dédiées etc... ayant marqués toute une épopée. Voilà une initiative que l'on ne peut qu'encourager. En souhaitant à son hauteur bien du succès et ce qu'il faut de persévérance pour une telle entreprise, je vous invite à compulser son travail en le téléchargeant à l'adresse suivante:
http://www.megaupload.com/?d=S4TAXLKZ
Pour télécharger d'autres numéros de ce magazine virtuel:
http://www.gamekult.com/blog/__tony_montana
Afin de favoriser la pratique de notre loisir bien aimé, internet nous ouvre un univers merveilleux. Outre qu'il nous permet de nous informer sur les toutes dernières nouveautés vidéo-ludiques, il autorise aussi certains d'ouvrir un autre regard (plus introspectif, celui-là) sur ce qui ressemble à une relation passionnelle, pour beaucoup. J'ai pour exemple à vous présenter un site construit autour d'un logiciel, expressément conçu par l'auteur, afin d'assurer l'administration d'un amoncellement de jeux vidéo (histoire de s'y retrouver). Et dans ce cas, quoi de mieux que d'y mettre sa collection personnelle, patiemment constituée au fil du temps qui passe, afin de faire partager ses souvenirs et toutes les valeurs sentimentales que cela représente avec l'ensemble des internautes intéressés. Je vous le demande ? Dans ce cas, n'attendez plus un seul instant et allez rendre une petite visite chez:
http://www.kate-arsher.be
Pour les collectionneurs (dont je fais certainement partie, il faut l'avouer), un site francophone me semble rassembler toutes les caractéristiques de l'adresse de référence par excellence (l'archétype par définition). Les sujets traités sont nombreux et rencontreront sans doute toutes les aspirations en matière d'informations sur bon nombre de matériels et jeux ayant parsemés l'histoire du jeu vidéo. Parmi les articles présentés dans la rubrique du même nom, certains (ne soyons pas mesquin: tous) sont de réelles études de fonds aux évaluations approfondies. Pour cela, je vous le conseille sans restriction. Vous le trouverez à cette adresse:
http://www.grospixels.com
Voici encore un site francophone dédié aux jeux vidéo toutes plates-formes confondues et relatif à des jeux plus ou moins récents. Ces pages sont lumineuses et bien présentées. J'ai pu apprécier ce site lors de multiples recherches de patchs ;concernant différents jeux. Car contrairement à ce que proposent régulièrement d'autres sites, les liens vers les patchs proposés ne renvoient pas l'utilisateur vers le dédale des emplacements où ils sont supposés être stockés (trop souvent, les adresses sont sans objet, quand il ne s'agit pas de sites où il faut s'inscrire pour pouvoir télécharger le fichier recherché, retour de pubs à la clé!). Non, ici le fournisseur met à disposition ses propres serveurs. C'est clair, c'est net et c'est sans bavure. L'internaute s'y retrouvera facilement et adieu les heures de recherches infructueuses.
Un exemple trop peu suivi à mon goût. Vous trouverez le site à cette adresse:
http://www.jeuxvideo.fr
Il arrive bien souvent de rester bloqué à un endroit ou à un autre dans le déroulement d'un jeu et particulièrement dans un jeu d'aventures. Lorsqu'il ne semble pas possible de trouver l'élément qui permettrait de continuer d'avancer, plutôt que de mettre le jeu sur le côté ou le clé sous la porte, il est préférable de se renseigner auprès d'un site dédié aux solutions de jeux. Mon conseil reste toutefois de n'utiliser cette solution que lorsque le besoin s'en fait réellement sentir au risque d'enlever tout intérêt au jeu en cours.
Si vous ne connaissez par d'adresse pour un site francophone, en voici une:
http://www.soluce.org
Amateurs de jeux d'aventures, voici venu le jour inévitable du grand embarras, de la décontenance la plus complète, en un mot: du blocage intégral. Le jeu dans lequel vous vous démenez depuis des lustres fait montre d'une réticence absolue et prétend ne pas vous laisser aller plus loin. Arthur01 (site francophone) vous a compris. Il propose plus de cent solutions originales de jeux d'aventure. Il faut comprendre par là qu'elles sont toutes confectionnées par des passionnés, établies avec un maximum de détails essentiels et astucieusement documentées. Les auteurs de ces solutions ont vraiment parcouru les jeux avant d'en transcrire les solutions et ne se sont pas contentés de les dupliquer à partir d'autres sources. Ne serait-ce pas là la garantie d'une qualité certaine ? Alors, voilà une adresse à retenir:
http://arthur01.chez.com
Voici encore un petit site personnel proposant une série de solutions de jeux vidéo, clairement établies par une passionnée (au féminin: une fois n'est pas coutume) sexagénaire de surcroit (bienvenue au club). Ces solutions écrites, astucieusement épurées (on va à l'essentiel), s'attachent à résoudre, ici, des jeux d'aventure remontant principalement aux années glorieuses. Si ces solutions sont éventuellement reprises ailleurs, elles peuvent apporter une lecture nouvelle pour qui ne trouverait pas chaussure à son pied au déchiffrage d'autres résolutions (puisque la loi des vexations veut que ce soit souvent le passage compulsé qui n'apporte pas de réponse). Il n'y aura pas de mal à se faire du bien en allant faire un petit tour chez:
http://christpen.pagesperso-orange.fr/index.htm
Les solutions de jeux, présentées sous la forme de documents rédactionnels, sont certes vitales lorsqu'un obstacle paraît infranchissable, mais il est parfois nécessaire (voir indispensable pour les plus impérieux d'entre nous) d'avoir recours à une librairie de sauvegardes afin de passer outre une ou plusieurs étapes du jeu en cours, devenues alors sans intérêt. Quel qu'en soit le motif, cette éventualité devrait pouvoir se matérialiser grâce au site que voilà et qui propose pour une liste de jeux non exhaustive, une série de sauvegardes assurant un tel service. N'attendez toutefois pas que celui-ci concerne les derniers hits du moment car le catalogue offert est essentiellement tourné vers le rétrogaming, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Pour les moments difficiles, voici une adresse à garder bien au chaud sous le coude:
http://www.nicouzouf.com/
Nous avons tous été les dupes de la petite aventure suivante: on achète un jeu dont tout laisse à penser que la présente version est francophone; or, à l'installation, il se découvre dans sa seule version originale. A bien y regarder, rien ne le précise sur la jaquette parfaitement traduite (ou, si c'est le cas, c'est en filigrane, derrière, en bas à droite et sous l'étiquette de prix). Autant dire que, dans cette éventualité, on porte tous les stigmates du parfait pigeon. Voilà un site qui se propose de réparer l'iniquité qui consiste à commercialiser des logiciels ludiques, dont certains aspects restent (pour le moins) équivoques, en mettant à disposition, et lorsque cela est réalisable, des patchs dont l'essentiel reprend les fichiers de localisation implémentés dans la version française, à substituer sur une version qui n'en est pas pourvue. Une idée de génie dans la toute grande légalité puisque la version commerciale du soft reste obligatoire. Pour en profiter, allez donc à l'adresse suivante:
http://traductionjeuxfr.free.fr
A l'occasion de l'un ou l'autre article, il a déjà été évoqué un site qui se veut exhaustif en matière de mise à disposition de correctifs et patchs dédiés aux jeux PC en retenant comme pivot, l'époque reculée où les premiers jeux nécessitant une révision impérative après leur mise en circulation, firent leur apparition.
The Patch Scrolls se distingue par sa vocation internationale puisqu'il propose de nombreux patchs dans toutes les variantes (traductions) qui leurs ont été dédiées. C'est évidemment une très bonne initiative à l'attention du gaming francophone puisque celui-ci nous concerne (au premier chef, en tant qu'entichés de jeux vétérans).
Beaucoup ont déjà fait la désagréable expérience de rencontrer certaines difficultés lorsqu'il s'agissait de retrouver un patch localisé, déjà ancien, en ne repérant, sur la toile, que la seule variante originale qui ne convenait pas pour la mise à jour du jeu concerné. The Patch Scrolls permettra certainement de parer à bon nombre de ces contrariétés. Voilà une bonne adresse à conserver sous le coude:
http://www.patches-scrolls.de/
Que serait le rétrogaming si quelque part, certains ne se seraient mis en quête d'en assurer la préservation ? Je pose la question et je donne la réponse. Certainement ce qu'encours le présent vidéo-ludique dématérialisé: une évaporation à court terme dès la moindre désaffection. Plutôt que de tout jeter aux oubliettes de l'histoire, comme le font les apôtres du consumérisme, l'association WDA c'est donné pour objectif la préservation du patrimoine technologique et numérique. Pour cela il se voue à la mise en place d'un musée regroupant différentes générations de matériels (calculateurs, ordinateurs, consoles...) et nombre de créations numériques (systèmes d'exploitation, progiciels, jeux vidéo...) afin de les préserver de l'oubli. WDA a notamment créé une plateforme de récupération qui permet à tout un chacun de participer à cette entreprise de préservation. Allez leur rendre une petite visite à l'adresse suivante:
http://wda-fr.org
J'en suis convaincu, il y a des jours on l'on voudrait pouvoir avoir accès à une librairie universelle de logiciels dans la catégorie de ceux que l'on vise principalement et à un instant donné. Ne pas trouver, sur la toile, ce que l'on cherche malgré de nombreuses prospections démontre qu'internet endure les mêmes calamités que l'humanité dans son ensemble, la disparition et l'oubli. Trouver les patchs nécessaires au tout dernier jeu en date relève très rarement de l'exploit tant celui-ci est à disposition. Par contre et en ce qui concerne les jeux anciens (ou très anciens), cette disponibilité est de plus en plus aléatoire à mesure que le temps passe. Je ne prétends pas avoir trouvé la solution souveraine, car dans ce cas nous nous déplacerions dans le domaine du miracle et plus dans celui relevant de l'internet, mais voilà un site qui propose de nombreux patchs intéressants (et parfois rarissimes) au téléchargement immédiat (c'est-à-dire sans liens repiqués avec tous les désagréments que cela comporte).
Faites-y un tour à l'occasion. Voici son adresse:
http://www.thegameway.com/updates/updateA01.php
Configurer de manière optimale, organiser son disque dur, préparer son système d'exploitation, voilà quelques tâches nécessaires au bon fonctionnement d'une machine. Pour les amateurs de configurations optimisées, voici un site francophone que j'ai particulièrement apprécié. Si vous cherchez à vous procurer une disquette de boot, n'allez pas plus loin. Faites un petit tour à l'adresse suivante:
http://optimisersonpc.free.fr
Tout aussi intéressant ce site dédié exclusivement aux jeux d'aventures récents et anciens (ce qui ne gâche rien). Pour les amateurs du genre, voilà une aubaine. De plus, planete-aventure.net propose au téléchargement un bon nombre d'anciens jeux stockés sur différents site voués à l'Abandonware. Le seul problème c'est que parfois ces liens ne renseignent plus que le vide lorsque les pointeurs ne sont pas mis à jour. Allez y faire un tour, je suis sûr que vous y prendrez goût si l'aventure dans le sens large vous intéresse.
Faites un petit tour à l'adresse suivante:
>http://www.planete-aventure.net
Nous le savons tous, l'on vit une époque qui ne peut plus se passer de mettre à jour et en temps réel l'ensemble des périphériques qui se trouvent dans un PC. Il paraît qu'à chaque fois, les performances en sont d'autant optimisées. Le problème, c'est que, si pour une raison quelconque l'on pratique une réinstallation matérielle ou logicielle, peu ont pris la précaution de conserver ces si précieux drivers. Le site francophone présent a l'avantage d'être une banque de données importante en matière de pilotes en tous genres. Peut-être recèle-t-il celui dont on a absolument besoin.. Voyez sur:
http://pc-driver.net
Protéger son matériel et ses données des agressions et tentatives d'intrusion provenant de l'extérieur est une nécessité qui se fait jour dès lors que l'on se connecte au net. Bien que la meilleure des protections soit de ne pas s'y raccorder, j'imagine mal que l'on puisse encore exister sans être relié à la toile, tel le poisson clown et l'anémone de mer (encore qu'ici, la symbiose soit plus étroite que celle entre le surfeur et Internet). S'informer et se protéger sont donc des impératifs de tous les instants.Voici un site francophone qui offre ces deux propriétés en une seule adresse. Outre les grands classiques de la défense rapprochée, j'y ai découvert un petit outil nommé Magic Mail Monitor qui permet d'examiner le contenu de sa boîte aux lettres directement sur le serveur et d'y supprimer d'éventuels messages parasites. J'apprécie particulièrement un contrôle intimiste malgré la présence d'une protection automatique.
Tous à l'adresse suivante:
http://secuser.com
Voilà un site proposant au téléchargement ce qui est légalement autorisé de télécharger en matière de logiciels utiles (voir indispensables) avec comme prédilection la présence d'un lien vers une version localisée (française, notamment), ce qui nous intéresse au plus haut point. Les applicatifs sont généralement de dernière génération et dédiées au versions les plus récentes de L'OS phare du moment mais quelques-uns supportent encore le vieux système d'exploitation Windows 98 auquel je suis très attaché. La présentation du site est agréable et sans excès (on va directement à l'essentiel). Une aide via un forum est mis à disposition et les informations fournies pour chaque applicatif sont exhaustives. Jetelecharge.com n'est sans doute pas le seul à proposer un tel service, mais comme je viens de le préciser plus haut: ici on va directement à l'essentiel. De nos jours, c'est une qualité non négligeable.
Alors, n'attendez pas plus longtemps:
http://www.jetelecharge.com
Maintenant, on ne rigole plus. Issu du monde éducatif (j'en vois déjà qui font la moue), le site francophone Framesoft à quelque chose de commun avec l'abandonware (je vous laisse deviner lequel) puisqu'il soutient le logiciel libre et son état d'esprit. Ainsi, il met à disposition et au téléchargement plus de 1.600 logiciels utilitaires toutes catégories confondues. Chaque soft fait l'objet d'un compte-rendu détaillé reprenant, entre autres choses, les fonctionnalités linguistiques (présence d'une version française, notamment). Je suis convaincu que cette librairie vous sera un jour ou l'autre, bien utile. Pour vous en convaince, allez donc faire un petit tour sur:
http://www.framasoft.net
Une fois n'est pas coutume (comme l'affirme si bien l'adage populaire), voici un site anglophone pour lequel je ne connais pas de correspondance francophone (sinon, vous pensez bien...) et qui met à disposition toute une série de progiciels dans les domaines de la communication, du graphisme, du multimédia, de l'internet, du partage de données, de l'utilitaire et j'en passe... On me rétorquera certainement que cela n'a rien d'extraordinaire. Grossière erreur: car le dit site ne propose pas, comme c'est généralement le cas, les dernières versions en date des applicatifs concernés, mais bien les anciennes versions de ceux-ci. Moyennement intéressant ? Loin de là puisqu'il est ainsi possible de récupérer des versions pouvant encore fonctionner sous d'anciens système d'exploitation comme Windows 98 & ME, eux-mêmes pouvant être émulés de façon profitable sur nos rutilantes machines modernes. Et ça, c'est le genre d'opportunité qui me parle, à moi ( Yo !). Allez vite voir à cette adresse:
http://www.oldversion.com/
(page d'accueil)    (vers les titres) (haut de page)